Balade dans la Forêt des pins

La Forêt des pins couvre la Cordillère Centrale dont le Pic Duarte de la République Dominicaine ainsi que le massif du Pic la Selle et le massif de la Hotte en Haïti. Il ne reste plus que 6000 des 32 000 hectars de pinus occidentalis qui recouvrait ce territoire il y a encore 50 ans.

Depuis 2003, Helvetas, financée par la Direction du développement et de la coopération suisse (DDC), oeuvre en Haïti pour protéger et reboiser la région en collaboration avec le Ministère de l’agriculture et celui de l’Environnement. Des programmes de reconversion dans la culture de légumes sont également proposés aux habitants de cette région montagneuse pour qu’ils délaissent le commerce de „bois gras“ – écorce améliorée en faisait brûlé le tronc, puis en le coupant; un combustible très prisé en Haïti où la majorité de la population cuisine au charbon de bois.

Sauver la Forêt des pins est un défi est de taille. Helvetas a prévu de se retirer en mars 2017.

Voici quelques visages et paysages croisés en chemin et sur le marché de Morne Rouge.

Nuit

Agronome Britus, directeur de Forêt des pins

Agronome Britus, directeur de Forêt des pins

Exemple d'arbre coupé pour faire du bois gras

Vendeuse de Anse Rouge Agriculteur AgricultriceIslande et ses chèvres Couché de soleil Transport de bois Frid et MichelSur la route du marchéWarnickJour de marchéOriana et une amieJana

Rosana

Jour de marché - IIEcoutez également le reportage diffusé sur Radio Ibo le 11 novembre 2014

Reportage Radio Ibo

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.